PREPARER UN ROAD TRIP EN CALIFORNIE
#californie

                                                                                                                          Notre road trip en Californie : Episode 1

       Les préparatifs + réponses à vos questions

La Californie n’est pas une terre inconnue pour nous. J’y avais déjà été trois fois (dont un séjour de 3 mois pour une partie de mes études à l’université de Berkeley, des road trips entre filles, du shopping, tout ça logée, nourrie dans une maison avec plein d’étudiants étrangers – dont le sosie texan de Brad Pitt!), Pete deux fois et Maïa une. Après chacun de nos séjours, nous avons eu un goût d’inachevé… N’en déplaise aux nombreuses personnes qui nous disent, quoi ? Vous allez encore aux USA ? Mais vous connaissez déjà par cœur non ? Les Etats-Unis (et la Californie) ont le même effet sur nous que le chocolat… plus on en mange et plus on en veut et quand on en a plus, on en veut encore. L’indigestion ? On ne connait pas !

Certains d’entre vous nous ont demandé des conseils, des bons plans, des choses à éviter avec de jeunes enfants… Je vais être honnête, nos enfants ont l’habitude de voyager depuis leur naissance, nous sommes plutôt organisés et franchement rien ne nous paraît jamais impossible avec eux. Je pense donc que tout est une question de mental. Comme le dirait ma copine Valérie ; les enfants sont à l’image de leurs parents – un peu comme les chiens avec leurs maîtres (j’ai un peu reformulé ses propos… je l’entends déjà hurler !) ; si vous êtes cools, que vous partez détendus en leur faisant confiance (et que vous êtes prêts à lâcher du lest en situation de crise – ce n’est pas en vacances au bout du monde que vous allez batailler pour coucher tout le monde avant 20h, leur faire manger 5 fruits et légumes par jour… liste non exhaustive !) vous n’aurez qu’une envie… remettre ça (voyager en famille j’entends… pas faire un petit 4ème… quoi que ?!) et vite ! Si vous stressez, que vous voulez absolument respecter un rythme, que vous êtes angoissés par le décalage horaire, les températures, les petites bêtes… et les plus grosses ; tentez peut-être quelque chose de plus proche sur une période plus courte pour ne pas vivre un cauchemar !

Dans ce premier article (oui, maintenant que je suis lancée on ne va plus m’arrêter), je vais essayer de répondre aux questions que j’ai eu sur Instagram, de vous raconter comment je me suis organisée pour préparer ce road trip (c’est presque la partie que je préfère dans un voyage !) et de vous donner le gros de notre itinéraire (personne n’avait dit que j’étais limitée à 150 mots).

                         Les billets d’avion

avion santa cruz boardwalk plane

Pour cette rubrique, je ne vais pas vous être d’un grand secours. Nous voyageons toujours avec Air France sauf quand ils ne relient pas la destination qui nous intéresse. Pourquoi une telle fidélité pour une compagnie qui fait l’unanimité sur ses retards, un service plutôt médiocre, et un mauvais rapport qualité prix ? Et la, vous vous dites, mais pourquoi est ce que je lis cet article ???

Trêve de suspense, même si à l’aller comme au retour sur ce voyage, nous aurons (presque comme à chaque fois j’ai envie de dire) eu des problèmes de bagages ; nous aimons beaucoup le programme Flying Blue.

Pour faire court ; nous avons une carte de paiement American Express Air France qui nous permet d’accumuler beaucoup de miles (et de payer nos billets gratuitement en plusieurs fois, histoire d’échelonner nos paiements quand nous avons beaucoup de billets à acheter le même mois) et nous avons donc chaque année des billets primes = des billets « gratuits » (rien n’est gratuit de nos jours ma bonne dame, donc les taxes d’aéroports restent à nos frais).  En gros, pour 5 en plein été, on a payé dans les 500 euros nos billets Pau –San Francisco aller / retour.

L’autre petit avantage non négligeable, c’est qu’on a accès aux salons Air France qui, on ne va pas se mentir, sont vraiment, vraiment bien. Douches, buffets, magazines… tout est à volonté dans des zones calmes et épurées (c’est un peu l’équivalent de la Première en avion). Forcément, tout le monde (comprendre les buisnessmen et les couples fortunés d’un certain âge) te regarde méchamment quand tu débarques avec tes 3 enfants dans ce lieu où tout n’est que luxe, volupté et… calme ! Mais, mise en application immédiate de la théorie de ma copine Valérie, si tu as confiance en tes enfants, tu ressortiras de là avec les applaudissements d’un public qui n’était clairement pas acquis à ta cause !

Rajoutez à ça des suppléments bagages inclus avec nos cartes, des surclassements, et très honnêtement, de belles rencontres avec le personnel (les enfants ont toujours pu aller dans le cockpit pour rencontrer le commandant de bord)… on n’est jamais déçus et on pourrait presque écrire un livre avec tout ce qui nous est déjà arrivé (mais qui se termine toujours bien). Donc fidèles à Air France nous resterons.

Fermer le menu