Pour cette rubrique, je ne vais pas vous être d’un grand secours. Nous voyageons toujours avec Air France sauf quand ils ne relient pas la destination qui nous intéresse. Pourquoi une telle fidélité pour une compagnie qui fait l’unanimité sur ses retards, un service plutôt médiocre, et un mauvais rapport qualité prix ? Et la, vous vous dites, mais pourquoi est ce que je lis cet article ???

Trêve de suspense, même si à l’aller comme au retour sur ce voyage, nous aurons (presque comme à chaque fois j’ai envie de dire) eu des problèmes de bagages ; nous aimons beaucoup le programme Flying Blue.

Pour faire court ; nous avons une carte de paiement American Express Air France qui nous permet d’accumuler beaucoup de miles (et de payer nos billets gratuitement en plusieurs fois, histoire d’échelonner nos paiements quand nous avons beaucoup de billets à acheter le même mois) et nous avons donc chaque année des billets primes = des billets « gratuits » (rien n’est gratuit de nos jours ma bonne dame, donc les taxes d’aéroports restent à nos frais). En gros, pour 5 en plein été, on a payé dans les 500 euros nos billets Pau –San Francisco aller / retour.

L’autre petit avantage non négligeable, c’est qu’on a accès aux salons Air France qui, on ne va pas se mentir, sont vraiment, vraiment bien. Douches, buffets, magazines… tout est à volonté dans des zones calmes et épurées (c’est un peu l’équivalent de la Première en avion). Forcément, tout le monde (comprendre les buisnessmen et les couples fortunés d’un certain âge) te regarde méchamment quand tu débarques avec tes 3 enfants dans ce lieu où tout n’est que luxe, volupté et… calme ! Mais, mise en application immédiate de la théorie de ma copine Valérie, si tu as confiance en tes enfants, tu resortiras de là avec les applaudissements d’un public qui n’était clairement pas acquis à ta cause !

Rajoutez à ça des suppléments bagages inclus avec nos cartes, des surclassements, et très honnêtement, de belles rencontres avec le personnel (les enfants ont toujours pu aller dans le cockpit pour rencontrer le commandant de bord)… on n’est jamais déçus et on pourrait presque écrire un livre avec tout ce qui nous est déjà arrivé (mais qui se termine toujours bien). Donc fidèles à Air France nous resterons.

avion santa cruz boardwalk plane

Laisser un commentaire

Fermer le menu