Je le répète, ceci n’engage que nous, mais voyager avec des enfants ; petits et au nombre de 3 ; c’est… génial ! Je commence par quoi ? Faire des batailles d’eau dans la piscine qui donne sur le désert à Palm Springs ? Partager des glaces chez Kreem ? Regarder le lever de soleil seuls au milieu de Joshua Tree blottis les uns contre les autres avec pour seule compagnie un lynx ? Les regarder jouer dans les playgrounds à Venice ? S’émerveiller avec eux dans les attractions de Cars chez Disney ? Les sensibiliser à la cause animale en observant les éléphants de mer ? Les écouter parler anglais avec des américains quand ils pensent qu’on ne les entend pas ? Compter le nombre de mini coopers que l’on croise ?

Mais aussi ; se réveiller tous dans la même chambre alors qu’on a loué une villa 4 chambres après une nuit compliquée ; les entendre se disputer pour savoir qui fait la prochaine attraction avec qui chez Disney ; faire tout le séjour sans lit bébé car le nôtre a été égaré par Air France ; devoir manger à 15h car le restaurant est complet et qu’on n’a pas pensé à réserver ; se coucher à 1h du matin pour les laisser profiter de la parade Cars ; le regretter le lendemain matin quand il faut les lever de bonne heure car une grosse journée voiture nous attend…

Est-ce qu’Ezra se souviendra de ce voyage ? Non, bien évidemment.

ezra enfant terrible enfant mignon cute baby

Voyager, c’est dans nos veines. Il ne se passe pas une journée sans que l’un de nos enfants nous demande si le prochain départ est pour bientôt. Quand j’ai une minute de libre entre 2 tétées et 2 teeshirts à repasser ; je planifie nos futures vacances.

22h d’avion ? 2 escales ? 9h de décalage horaire ? 6354km à parcourir en 16 jours ? Hell, yes !

Laisser un commentaire

Fermer le menu